Lindsay écrit de Paris


Les résultats du Conseil Européen en vidéoconférence suscitent chez moi la plus grande tristesse, pessimisme, fatigue.

Je crois que le moment est venu de diviser l’Union Européenne en trois entités distinctes, chacune avec ses institutions, sa monnaie, sa banque centrale, son marché unique, ses frontières, son budget:

*  L’Union Européenne des Pays Méditerranéens (UEPM)

*  l’Union Européenne des Pays Anséatiques (UEPA) et

* l’Union de la Mittel Europa (UME).

Sans doute la mienne est une réaction d’exaspération mais je ne suis pas le seul à penser qu’Angela Merkel entrera dans l’Histoire pour le nombre de mandats qu’elle aura assurés, non pas pour son bilan européen, et pour l’évolution interne de la RFA, mais certainement pas pour son bilan européen qui, à mes yeux, est catastrophique.

Elle aurait dû être le médiateur, le ciment entre le Nord et le Sud, entre l’Est et l’Ouest.

Elle ne s’y est jamais attelée une seule seconde.

D’ailleurs, a-t-elle jamais explicité dans un discours sa vision de notre avenir commun?

Sauf erreur de ma part, je ne le crois pas.

Germany First, mais sans le proclamer.

PS. Je crains aussi que la dernière chance à saisir était hier.

Pas dans deux semaines.

Dans deux semaines il n’y aura rien ou tout juste un cache misère!

Reproduced with kind permission from:

Life with Corona Blogspot, with thanks to @Niels Thogersøn

Read more blogs here

 

 

Close

Subscribe to email updates from New Europeans

Join our newsletter to receive the latest news and events from New Europeans.

* indicates required

Or be a part of it!

Join today Donate Volunteer Online Shop